Accueil > Activités > Bouaké Avant-projet de Constitution//chefs de Communautés et les Militants (...)

Bouaké Avant-projet de Constitution//chefs de Communautés et les Militants RHDP de Bouaké sonnent la mobilisation

mardi 11 octobre 2016, par Karim

Exhorter la Communauté du Bafing, mais aussi, l’ensemble de la population à se mobiliser pour la campagne de sensibilisation pour le vote massif du OUI au Référendum constitutionnel prévu pour les mois à venir. C’est la motivation essentielle de la réunion tenue le samedi 08 octobre 2016 au quartier Tollakouadiokro à Bouaké, initiée par Diomandé Bema, Chef central de la Communauté Bafing à Bouaké.
Cette première grande rencontre après le passage du Président Alassane Ouattara devant les parlementaires, pour la présentation de l’Avant-projet de la nouvelle Constitution, a enregistré la participation massive des Chefs de Communautés vivant à Bouaké, et des militants du RHDP, sous l’œil visiblement heureux de Malick Fadiga, Membre du Bureau Politique du PDCI-RDA. Pour Diomandé Bema, il s’est agi d’appeler les ressortissants du Bafing et les populations de Bouaké, à plus de vigilance et de réalisme dans l’application de la nouvelle stratégie de proximité que nécessite la campagne de sensibilisation pour le vote du OUI lors du Référendum. « La nouvelle Constitution prend en compte le respect de nos valeurs culturelles, spirituelles et morales chères au Président Alassane Ouattara, à son ainé Henri Konan Bédié, et à Malick Fadiga », a-t-il dit. Cette Constitution aux dires de l’initiateur de la rencontre est impersonnelle, moderne et durable dans le temps, et va préserver les ressources naturelles du pays. « Et mieux, tout le patrimoine ivoirien » a-t-il ajouté
L’occasion était donné au Chef Central de la Communauté du Bafing, de demander à l’assistance d’avoir dorénavant une nouvelle mission et un nouveau comportement, afin de soutenir le Président Alassane Ouattara dans son programme de faire de la Côte d’Ivoire, un pays émergent et envié de tous. Pour ce faire, il a appelé les responsables et cadres du RHDP à Bouaké, d’accompagner les actions des Chefs de Communautés pour la sensibilisation des populations.
Aussi, a-t-il annoncé l’éclatement de Bouaké en dix zones pour mener à bien la campagne du OUI au Référendum. A son avis, cela rendra la campagne plus efficace « pour décapiter l’opposition ou tout autres personnes qui n’adhère pas au projet de la nouvelle Constitution. »
Malick Fadiga en témoin privilégié, n’a pas caché sa joie de voir autant de monde, surtout les cadres, élus, responsables des structures spécialisées des partis politiques qui forment le RHDP, et Chefs de Communautés à Cette rencontre. Ce qui augure selon lui, de ce que les militants sont prêts à occuper sans répit tout le terrain politique de la ville, avant de réaffirmer son soutien et son engagement total à la nouvelle Constitution ivoirienne, ainsi que sa disponibilité à mobiliser les populations. Abel Benabra, représentant le Ministre Paul Koffi Koffi a quant à lui réitéré la volonté du Ministre à accompagner les populations de Bouaké pour le vote massif du OUI au Référendum.
Cette annonce a été saluée avec clameur par les militants du RHDP qui ont juré sur l’honneur de faire mains et pieds pour que le OUI l’emporte à 99,95% à Bouaké lors du référendum.

Aboubacar Al Sydick à Bouaké