Accueil > Activités > Société > Bouaké// Fadiga Malick à la Prière Oecumenique au Palais du Carnaval

Bouaké// Fadiga Malick à la Prière Oecumenique au Palais du Carnaval

lundi 21 août 2017, par Karim

DECLARATION DU FORUM DES CONFESSIONS RELIGIEUSES DE LA REGION DU GBEKE RELATIVE A LA PAIX EN COTE D’IVOIRE
- Monsieur le préfet de la région, préfet du département de BOUAKE
- Mesdames et Messieurs les membres du corps préfectoral
- Mesdames et Messieurs les élus :
• Monsieur le président du conseil régional
• Monsieur le maire de la commune de Bouaké
• Messieurs les députés

- Mesdames et Messieurs les consuls
- Mesdames et Messieurs les directeurs départementaux, régionaux et chefs de services
- Eminents guide religieux
- Vénérés chefs de communautés
- Distingués chefs de communautés CEDEAO
- Mesdames et Messieurs les représentants de la société civile, ONG et associations
- Mesdames et Messieurs les représentants des partis politiques
- Mesdames et Messieurs les représentants des grands commandements de la gendarmerie, de l’armée et de la police
- Mesdames et Messieurs de la presse
- Mesdames et Messieurs les invités tous ici présent en vos rangs, grades et qualités

Avant l’entame de mon intervention, et ce, au nom du bureau exécutif du forum des confessions religieuses de la région de Gbêkè et au nom de tous les guides religieux de la région du Gbêkè, je rends grâce à Dieu tout-puissant qui a permis l’effectivité de cette importante rencontre de ce jour. Je voudrais également profiter de l’occasion pour adresser des remerciements appuyés à vous tous ici dans cette salle, autorités, personnalités et invités pour votre présence massive, témoignant ainsi de votre attachement à la COTE D’IVOIRE.

Mesdames et Messieurs,
La situation de notre pays, la cote d’ivoire, nous interpelle tous, à en juger par les discours des dirigeants et autorités du pays qui, de façon récurrente appellent au maintien d’un climat social apaisé.
Pour renforcer ce climat social, le forum des religieux a jugés opportun d’initier cette rencontre afin qu’ensemble, nous saisissions l’occasion pour adresser des prières d’intercession à Dieu tout puissant afin qu’il épargne le pays d’évènements malheureux et pour faire des recommandations aux différents acteurs du pays :
- Au PRESIDENT de la REPUBLIQUE de COTE D’IVOIRE son EXCELLENCE ALLASANE OUATTARA, le forum des confessions religieuses de Gbêkè voudrait vous félicité pour tous les efforts consentis pour ramener la paix dans notre pays et vous incité à poursuivre inlassablement tout effort pour la réconciliation dans le pays.
- Aux membres du gouvernement :
Nous vous rappelons que vous avez la lourde et difficile mission d’assurer la bonne gestion du pays. Nous prions Dieu qu’il vous aide à assister le Président de la république dans son œuvre de reconstruction.
- Aux Autorités chargées de la défense et de la sécurité du pays :
Nous vous encourageons à poursuivre votre difficile mission de maintien de la paix qui est le préalable à tout développement et à garder le lien avec les soldats de rangs pour connaitre leur besoin et conditions de vie.
- Aux autorités traditionnelles, garant de nos mœurs et coutumes :
Nous vous remercions pour vos efforts fournis dans vos différentes localités pour aider à y faire résider la paix. Nous vous invitons à faire de votre chambre, la chambre des rois et chef traditionnels, qui est une institution de l’état, un organe de conseils apurés des autorités dirigeantes du pays pour les amener à bien gouverner le pays.
- Aux autorités politiques :
Nous vous disons qu’aucunes activités politique n’est possible dans un environnement de conflit permanent. De ce fait, nous vous prions de toujours œuvré pour la paix, d’agir dans l’intérêt de la nation et de ne pas entrainer le pays dans une autre crise.
- A la jeunesse :
Vous êtes un maillon important de la nation et l’avenir de ce beau pays. Il vous revient donc de participer à la préservation et à la consolidation des acquis. Aujourd’hui, plus que jamais, LA COTE D’IVOIRE a besoin d’une jeunesse responsable et mature, résolument tourné vers le développement. Une jeunesse imprégnée des valeurs tels que l’union, la discipline et le travail et ne pas se laisser instrumentaliser par les leaders politiques
- A l’intention des femmes nos maman :
Vous êtes des acteurs incontournables pour la famille et pour le développement de notre pays. Vos conseils avisés nous aiderons à aller à la paix.
- Aux responsables des médias :
Vous êtes considères comme étant le quatrième pouvoir dans une nation. Vous êtes lus, entendus, vu en COTE D’IVOIRE, dans la sous-région, en Afrique et dans le monde entier par le truchement de la presse écrite et audiovisuelle. Vos publications influencent considérablement l’opinion publique. Vous êtes la vitrine du pays. Nous comptons sur vous pour la diffusion d’informations vraies, fondées, impartiales et crédibles qui vont dans le sens de la cohésion sociale, la paix et l’unité nationale.
- Aux autorités religieuses :
Votre organe faîtière voudrait vous remercier pour toutes vos prières d’intercession en faveur du pays en vue de la quête et du maintient de la paix. Il voudrait également profiter de cette adresse, à votre endroit, pour vous demander de continuer de prie pour le pays car votre action pour la quête de la paix en cote d’ivoire est très indispensable. Il voudrait aussi vous d’émender de travailler ensemble pour sanctifier le peuple.
- Aux filles, fils et habitants de Bouaké :
Le forum des confessions religieuses de Gbêkè vous exhorte à œuvrer pour le maintient de la cohésion sociale dans notre belle cité. Aidons-nous à redorer l’image de BOUAKE afin qu’elle continue de mériter son appellation de CAPITAL DE LA PAIX DE LA COTE D’IVOIRE.
- S’agissant particulièrement de notre préfet de région que nous appelons affectueusement PAPA KONIN AKA, le forum vous remercie pour vos actions en faveur de la paix à Bouaké.
- A monsieur le président du conseil régional de la région du Gbêkè et à Monsieur le maire de la commune de Gbêkè. Nous vous en remercions. Nous vous souhaitons beaucoup de courage pour continuer d’aider nos populations.
- A Monsieur le maire de la commune de Bouaké :
Nous vous remercions pour la disponibilité et la spontanéité avec lesquelles vous avez soutenu cette initiative hautement spirituelle, en mettant à notre disposition, dans un laps de temps, toute la logistique nécessaire à la bonne organisation et à la réussite de cette activité.
Nous implorons le bon Dieu afin qu’il incite tous les ivoiriens à la quête et la restauration de la paix.
Que Dieu vous bénisse et bénisse la COTE D’IVOIRE !!!