Accueil > Activités > Société > Bouaké// Malick Fadiga à l’inauguration du parc d’attraction ‘’ la Promenade (...)

Bouaké// Malick Fadiga à l’inauguration du parc d’attraction ‘’ la Promenade orange’’ (ex-place de la paix Air-France 1 Rue 18).

vendredi 11 mars 2016, par Karim

M.Malick Fadiga président du CCDQ(centre communautaire de développement de quartiers) Air-France1 et Angouatanikro était à l’inauguration du parc d’attraction ‘’la Promenade orange’’ (ex-place de la paix) le vendredi 12 février 2016, en présence des ministres des sports François Amichia et de la Salubrité Urbaine et de l’Assainissement, Mme Anne Désirée Ouloto et de messieurs Mamadou Bamba, directeur général de la téléphonie mobile d’Orange en Côte d’Ivoire, Guillaume Adom, directeur général d’une structure d’investissement de la place, du corps préfectoral, des élus et cadres, des directeurs de services publics et privés ainsi que des chefs traditionnels.
A cette occasion, la ministre de la salubrité Urbaine a rendu un vibrant hommage au maire Djibo pour sa gestion de la ville. « Notre pays ne peut-être émergent que par la détermination de tous. Monsieur le maire Djibo Nicolas, je suis heureuse et fière de vous. Vous êtes un bâtisseur pour Bouaké. Vous êtes un maire émergent. Cet espace est aujourd’hui un lieu où il fait bon vivre. Un lieu qui autrefois était un dépotoir de tout genre, un lieu de désespoir (…). Aujourd’hui ce même lieu par votre détermination fait la fierté de Bouaké. Cet espace est devenu un lieu de rassemblement et de loisir. Un lieu où il fait bon vivre avec des terrains de jeux multisports », a-t-elle dit.
Puis ajouta- elle ceci. « Que tous les maires du pays soient des maires nouveaux avec des visions nouvelles. Déterminés et audacieux. Le gouvernement fera sa part. Avec le retard accusé dans notre système de gestion et de collecte des ordures ménagères, nous travaillons pour que très rapidement nous puissions avoir un système performant. Alors arrêtez de jeter vos ordures dans la rue. Arrêtez de boucher les caniveaux pour construire vos maisons, magasins (…). Cela y va de votre propre santé ».
Quant au maire Djibo Nicolas, il dira que cette œuvre vient pallier un manque d’espace de divertissement et de loisirs à Bouaké, et est le fruit d’un partenariat-public-privé (PPP) comme plusieurs ouvrages publics dans le pays. « Chères populations, la vérité triomphe du mensonge. La place de la paix relookée reste toujours la propriété de la commune de Bouaké », a-t-il clarifié, faisant taire les rumeurs sur la vente de l’espace à des opérateurs privés. L’espace d’une superficie de 12.500 m2 a coûté 600 millions FCFA et est ouvert à tous sauf aux vendeurs de tabac, d’alcool et de drogue. Et cela pour permettre à tous de s’épanouir sainement. L’espace est constitué de différents airs de jeux sportifs pour maintenir la santé de l’âme et du corps et d’un centre commercial. La coupure symbolique du ruban et une visite guidée ont mis fin à la cérémonie.